La décision d’instaurer un couvre-feu  sur le territoire de la Métropole de Rouen est un coup très dur porté à toute l’économie de notre territoire.

 

La CPME Normandie déplore cette décision drastique pour les entreprises et pour les commerces, puisque l’hôtellerie-restauration est à nouveau sévèrement frappée et, au-delà et par réaction, tous leurs fournisseurs. Plus largement, la confiance des consommateurs et des investisseurs est mise à mal dans ce climat, véritable frein à la relance tant attendue de l’économie française.

Face à cela, la CPME, par la voix de son Président François ASSELIN, a demandé 4 mesures de toute urgence afin d’aider les entreprises :

  •  Élargir les aides aux secteurs connexes de l’hôtellerie-restauration et de l’événementiel,
  • Instituer un nouveau scénario de sortie du PGE (Prêt Garanti par l’État) en repoussant les échéances de remboursement d’un à deux ans pour les TPE/PME,
  • Mettre en place un prêt de consolidation permettant de regrouper l’ensemble des dettes des TPE/PME(emprunts, loyers, charges, activité partielle, etc.) et d’en étaler le remboursement à 6 ans minimum, idéalement 10.

Et pour protéger les chefs d’entreprise et les indépendants, notamment, qui hélas vont devoir déposer le bilan :

  • Convertir les dettes de la personne physique en dettes de la personne morale, afin qu’à un désastre économique on n’ajoute pas un désastre humain. Et pour permettre qu’une fois la crise passée, ils puissent se relancer.

Xavier PREVOST
Président

 

Donec mi, Nullam dolor. accumsan tristique eleifend