Le Président Asselin a adressé un message, aux CPME Territoriales, que je souhaite partager avec chacun d’entre vous.

Par ailleurs, je tenais à vous informer que je suis présent à chacune des réunions, via vidéo-conférence, instaurées par le Préfet et ses services, la Région, la DIRECCTE, etc. Cela me permet de relayer les difficultés que vous pouvez rencontrer.

Aussi, je vous remercie de bien vouloir nous signaler chacun des problèmes que vous pourriez rencontrer, en écrivant  à l’adresse mail, spécifiquement dédiée à la situation sanitaire qui nous touche actuellement : cpmenormandie-covid19@cpmenormandie.fr

Soyez assurés que la CPME Normandie est à vos côtés et à votre service pour vous apporter les meilleures réponses possibles en cette période de crise exceptionnelle.

Xavier PREVOST

Message de François Asselin :

« La situation sanitaire qui touche actuellement la France impacte très durement nos TPE-PME. La CPME est mobilisée pour agir, tant auprès des pouvoirs publics qu’auprès de ses adhérents, pour relayer les demandes, faire des propositions et enfin accompagner les entreprises sur le terrain. (…)

Nous voulons pouvoir assurer sereinement la santé de nos salariés, c’est notre priorité et notre responsabilité. Il est éminemment important pour nous d’avoir les moyens de les protéger, mais aussi ceux qui les encadrent et leurs dirigeants, il nous faut aussi travailler à la protection de la personne morale qu’est l’entreprise.

Je veux souligner ici l’action déterminée que je mène auprès du gouvernement, notamment auprès de la ministre du travail, pour instaurer une obligation de moyens, et non une obligation de résultats, en matière de santé et sécurité. En effet, en l’absence d’acte délibéré et en cas de faute non intentionnelle, aucune faute pénale ne doit être retenue à l’encontre du chef d’entreprise. (…) On ne s’affranchit pas de la protection due aux salariés et la CPME fait montre d’une responsabilité sans faille sur ce sujet, enjoignant le gouvernement à clarifier ses consignes.

J’ai indiqué aux Présidents régionaux la mise en place annoncée par Bruno Le Maire d’un comité de crise sur la question du crédit interentreprises. La CPME y siègera. Vos remontées de terrain sur les TPE-PME confrontées à des donneurs d’ordre publics ou privés cessant ou retardant les paiements nous seront très utiles. Par ailleurs, je suis résolument mobilisé pour que soit décrété un « état de catastrophe sanitaire » permettant, en complément de l’état de catastrophe naturelle, aux entreprises concernées de faire jouer leur assurance « perte d’exploitation ». (…)

Vos présidents régionaux, avec lesquels j’échangerai chaque semaine et autant que de besoin, assurent dans cette période une coordination de nos actions sur le terrain. (…) »

Lorem eleifend ut Aliquam libero risus