LA CPME NORMANDIE et les membres du bureau de la CPME LE HAVRE ESTUAIRE DÉNONCENT AVEC LA PLUS GRANDE FERMETÉ LES INCIDENTS INACCEPTABLES QUI SE SONT DÉROULÉS AU HAVRE DANS LES LOCAUX DU GPMH, de l’HOTEL DE VILLE, de la CCI

Le Droit de grève comme celui de manifester sont des Droits auxquels la CPME est attachée pour autant qu’ils soient exercés sans troubler l’ordre public établi par la Loi, à savoir sans empêcher quiconque de pouvoir circuler, de pouvoir travailler et bien évidemment sans commettre des exactions sur les biens et sur les personnes telles que celles constatées dans des locaux publics ces derniers jours.

Depuis plusieurs semaines maintenant, le port, les entreprises de logistique, les entreprises industrielles et de services, les commerçants et les artisans de l’agglomération Havraise sont victimes d’actions de blocages et de manifestations qui vont à l’encontre des droits des entreprises et de leurs salariés d’exercer normalement leurs activités. Cette situation qui dure depuis trop longtemps a des conséquences dramatiques pour les TPE, les PME, et à très courts termes pour les salariés de ces entreprises. Sur le Havre et ses alentours, l’économie est asphyxiée et de nombreuses entreprises vont être dans l’obligation pour certaines de ne pas renouveler certains contrats, pour d’autres de mettre en place des mesures de chômage partiel, pour d’autres encore d’être dans l’obligation de procéder à des licenciements.

Qu’attend-on pour que le respect des Droits de chacun soit observé ?

Quel niveau d’épreuves nos entreprises et toutes celles et tous ceux qui y travaillent doivent subir pour que leurs Droits soient respectés ?

La situation est dramatiquement anormale, elle doit cesser et pour cela :

  • La CPME demande à toutes les Organisations Syndicales qu’elles soient garantes des Droits de chacun, et notamment de celui de Travailler.
  • La CPME demande aux autorités de faire respecter la loi, et à l’état de prendre des mesures d’urgence pour les entreprises en difficulté du fait de ces blocages (étalement des échéances URSSAF et fiscales, voir annulation).
  • La CPME propose à toutes les entreprises impactées par ces blocages de se manifester auprès de ses services et à toutes les victimes d’exactions de systématiquement porter plainte.

L’économie de l’agglomération du Havre est lourdement affectée par ces actions de blocage, d’autres Villes le sont malheureusement également.

Par ce communiqué, la CPME demande à ce que cette situation cesse rapidement
et à ce que la loi soit respectée.

luctus ut sit mi, pulvinar ante.