Social

Entretien professionnel : une période transitoire pour...

Une période transitoire vient d’être fixée jusqu’à fin 2020… Tous les deux ans, l’entretien professionnel est un rendez-vous obligatoire entre le salarié et l’employeur. La loi avenir professionnel a modifié le cadre de cette obligation. Cependant une période transitoire vient d’être fixée jusqu’à fin 2020. Elle vous permet, si vous vous conformez aux anciennes règles, […]

Expert

Le Télétravail

Par Maître Philippe SALMON… Le saviez-vous ? 50% des salariés souhaiteraient pouvoir travailler dans le cadre du télétravail. De plus, selon les études, il serait un facteur de motivation et boosterait la productivité. Le Cabinet Salmon et Associés vous explique tout en vidéo.  

Social

Mise à jour des conventions collectives

Les arrêtés d’extension au 16 juillet 2019 Les accords étendus deviennent en principe obligatoires pour tous les employeurs, au lendemain de la publication de l’arrêté au Journal Officiel… Les conventions collectives mises à jour au 16 juillet 2019 Aéraulique, thermique et frigorifique Automobile Bijouterie, joaillerie, orfèvrerie Cartonnage : industries Chaussure et articles chaussants : industries […]

Expert

Loi PACTE : Panorama des principales mesures...

Par Frédéric JUNG, Avocat spécialiste en Droit des Sociétés… La Loi PACTE (Plan d’Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises) présentée en conseil des ministres le 18 juin 2018 a été publiée le 22 mai 2019. Cette loi dense modifie le droit des sociétés au travers de principales réformes… LIRE L’ARTICLE  

Social

Job d’été : formalités et obligations

En matière de job d’été, des règles particulières doivent être respectées : forme du contrat de travail, conditions de travail adaptées, rémunération minimale, indemnité de congés payés en fin de contrat, temps de travail, etc. Le Ministère du Travail a rédigé une fiche pratique pour répondre à vos questions. LIRE LA FICHE

Social

Rupture conventionnelle : conséquence du non-respect des...

La Cour de cassation s’est déjà prononcée sur les règles d’assistance du salarié lors de l’entretien qui doit obligatoirement précéder la signature de la convention de rupture. Il a ainsi été précisé que le fait que l’employeur ne l’ait pas informé de la possibilité de se faire assister n’est pas une causse d’annulation… LIRE L’ARTICLE

venenatis ut risus Nullam id libero. ipsum dolor quis