Selon le protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de Covid-19, le télétravail est redevenu la règle depuis le 30 octobre 2020 pour tous les postes qui le permettent.

Un refus de l’employeur d’accorder le télétravail au salarié doit être motivé : il doit démontrer que la présence du salarié sur son lieu de travail est indispensable au fonctionnement de l’entreprise et à l’exercice de son activité. Un employeur qui refuserait de mettre en place le télétravail, alors que son activité le permet, pourrait voir sa responsabilité engagée au titre de son obligation de protéger la santé et d’assurer la sécurité des salariés de l’entreprise (…).

Nous avons rédigé, à votre attention, un article basé sur les questions que vous nous avez posées, pour vous aider à y voir plus clair.

Lire l’article

porta. massa ipsum ut ipsum sem,