La date butoir pour l’organisation des entretiens professionnels a été reportée au 30 juin 2021. Les employeurs de plus de 50 salariés qui n’auront pas respecté leurs obligations liées à l’entretien professionnel devront verser une pénalité de 3000 € par salarié concerné. L’objet de cet entretien est d’envisager avec le salarié ses perspectives d’évolution professionnelle en lien avec les besoins en compétences de l’entreprise.

FOCUS SUR LES CHANGEMENTS À LIRE ICI

quis, amet, Donec risus mattis libero. velit, elit.